Illustration de Pourquoi et comment désherber avant de poser du gazon synthétique ?

Pourquoi et comment désherber avant de poser du gazon synthétique ?

Chronomètre temps de lecture 5 min. Published by Azurio, le 7 avril 2022

Il y a plusieurs façons de désherber un terrain avant d’y installer du gazon synthétique. Il existe autant de désherbants naturels que de produits chimiques efficaces. Associer désherbage manuel et pulvérisation d’un herbicide permet de préparer rapidement un sol meuble à accueillir une fausse pelouse. Il y a aussi des périodes plus propices que d’autres au désherbage. Voici quand, comment, pourquoi et avec quoi désherber un sol meuble !

Pose gazon synthétique : pourquoi désherber son terrain ?

La pose d’herbe artificielle sur sol meuble nécessite de travailler sur un terrain impeccablement préparé. Pour cela, la première étape essentielle est de bien désherber sa parcelle. C’est-à-dire : éliminer toute végétation. Cette étape intervient avant l’apport de sable et l’installation des différents revêtements au sol.

Comment se comporte l’herbe sous le gazon ?

Pourquoi désherber son terrain ? Parce que, si on ne l’élimine pas complètement, l’herbe continue de pousser sous la pelouse artificielle. Et oui ! Même privée de lumière. Cela peut prendre plusieurs mois, le temps de déformer la couche de sable compactée qui se trouve au-dessus. En repoussant, l’herbe est contenue par le géotextile mais forme de petits paquets sous le gazon artificiel qui peut alors prendre un aspect bosselé.

A retenir : un bon désherbage permet d’obtenir un décor parfait

L’herbe ralentit-elle la pose du gazon artificiel ?

Le désherbage est une étape fastidieuse, certes, mais essentielle ! C’est la partie la plus longue de la préparation terrain. Il faut y consacrer, généralement, entre 2 et 5 semaines. Tout va dépendre essentiellement de la quantité d’herbe à éliminer, de l’efficacité des produits désherbants utilisés et du climat (voir plus loin). Pour ça, n’hésitez pas à désherber dès que possible. Ce sera toujours du temps gagné sur l’installation de votre fausse pelouse.

Quelle période est la meilleure pour désherber ?

Peu importe la saison. On peut désherber à toutes les époques de l’année. L’été, l’herbe est bien sèche. Un désherbage mécanique est tout indiqué. A l’automne, pour contrer les premières pluies et les dernières montées de sève, appliquez du désherbant 2 à 3 fois par mois. Dès la sortie de l’hiver : arracher l’herbe à la main ou la couper à l’aide d’outils adaptés. Utilisez du désherbant dès le début du printemps pour éviter que l’herbe ne s’installe. Passer si besoin sa tondeuse ou sa débroussailleuse avant l’épandage, pour favoriser un accès direct du produit aux racines.

Combien de temps pour éliminer une ancienne pelouse ?

Il faut compter environ 2 à 5 semaines pour désherber une parcelle de taille moyenne (80 mètres carrés). Le passage du désherbant ne prend que quelques dizaines de minutes. Le désherbage manuel est évidemment plus long.

Espacez de 5 à 10 jours les périodes de désherbage. La fréquence d’utilisation d’un herbicide dépend aussi des conditions météos. S’ il pleut quelques jours après application du désherbant, il faut renouveler l’opération rapidement pour qu’elle soit réellement efficace.

homme en train de couper sa pelouse avec une débroussailleuse

Réduisez la taille de votre pelouse à la débroussailleuse avant d’utiliser du désherbant

Comment et avec quels outils désherber ?

Un désherbage efficace comporte deux phases. Un désherbage chimique et un désherbage mécanique. Pour pulvériser du désherbant, rien de mieux qu’un pulvérisateur. On remplit la cuve de désherbant, le mélange, sous pression, est diffusé par le pulvérisateur.
Pour le désherbage manuel : utilisez un béchard, un motoculteur ou d’autres outils spécialement conçus pour désherber. Ratissez votre parcelle afin d’éliminer toutes les racines et remettre grossièrement le sol de niveau.

Désherbants naturels : 5 recettes pour désherber bio

Lorsqu’on pense désherbage on pense tout de suite à des produits chimiques nocifs pour l’environnement. Sachez que ce n’est pas toujours le cas et que l’on peut facilement produire son propre désherbant. En plus d’être sans danger pour la nature, les désherbants naturels coûtent très peu chers. Ils sont faciles à fabriquer et suffisamment efficaces pour se débarrasser d’une ancienne pelouse en quelques semaines seulement.

1- L’eau de cuisson : une solution efficace et pas chère

L’eau bouillante salée se révèle être un excellent herbicide. L’eau de cuisson des pommes de terre est encore meilleure que celle des pâtes car elle contient de l’amidon, particulièrement efficace contre les mauvaises herbes.

A retenir : le mélange doit être appliqué bouillant sur la surface à désherber. Plus l’eau de cuisson contient du sel, plus le désherbage sera efficace (et meilleures seront vos pâtes !).

2- Le bicarbonate de soude et l’eau bouillante

Version plus élaborée de l’eau de cuisson : remplacez le gros sel par du bicarbonate de soude dans votre eau bouillante. Appliquez au plus près des plantes grâce à un bidon ou un pulvérisateur. Cette solution a la réputation d’être radicale et plutôt bon marché.

3- Le savon noir liquide : à pulvériser directement

Très fréquemment utilisé au jardin, le savon noir est aussi très efficace. Mélangez le savon liquide à de l’eau et pulvérisez sur la surface à désherber.
A retenir : un peu plus chère que l’eau bouillante salée, cette solution à l’avantage de pouvoir traiter facilement de plus grandes surfaces.

4 – Le sel : assèche les plantes en surface et en profondeur

Solution un peu plus onéreuse mais très efficace ! Utilisez le sel pour ses propriétés déshydratantes. Les végétaux vont sécher à son contact. Une fois répandu au sol, attendez quelques jours. S’il ne pleut pas, enfouissez le sel en pulvérisant un peu d’eau dessus. Son action s’étendra alors au système racinaire.

5 – Le vinaigre blanc : l’acidité comme arme

Créer son propre désherbant à base de vinaigre blanc est rapide et très peu cher. Il suffit de diluer 1 litre de vinaigre blanc dans 5 litres d’eau. Introduire le mélange dans son pulvérisateur et appliquer sur toute la surface. Laissez agir plusieurs jours et recommencez.

homme pulvérisant du désherbant avec une tenue de protection complète

Pas besoin d’une tenue de protection complète si vous utilisez un désherbant maison

Désherbants chimiques : comment se protéger ?

Si vous utilisez l’une des recettes présentées ci-avant, de simples précautions suffisent : faites attention à ne pas vous brûler en manipulant l’eau bouillante, etc.

Si vous appliquez un désherbant chimique, vendu dans le commerce, suivez bien les conseils d’utilisation donnés par le fabricant. Portez à minima des gants, des lunettes de protection et protégez votre bouche à l’aide d’un masque ou d’un foulard par exemple.

Évitez de pulvériser votre mélange face au vent. Pulvérisez au plus près du sol, vous gagnerez en efficacité et vous respirerez moins le mélange.

Veillez à bien vous laver les mains après avoir touché la terre ou les plantes d’une parcelle venant d’être traitée.

L’action désherbante se dissipe généralement en quelques heures : là encore, s’en tenir aux recommandations des fabricants pour savoir quand on peut retourner sans risque sur la zone traitée.

Avec les désherbants naturels, la question ne se pose pas, on peut tout de suite revenir au jardin.