Poser un gazon artificiel sur une dalle béton : 7 points pour ne rien oublier

Article mis à jour 19 juin 2024

Comment préparer correctement le support et réaliser une pose de gazon synthétique sur une dalle en béton, que cela soit pour une terrasse, un balcon ou tout autre support en béton.

Dalle béton autour d'une piscine recouvert en pelouse artificielle

Ayant détaillé toutes les astuces pour poser vos rouleaux de pelouse artificielle sur un sol meuble dans un autre article, nous souhaitons maintenant aborder un cas précis : La pose d’un gazon synthétique sur une dalle en béton.

La réalisation d’un pareil chantier, que ce soit pour une terrasse, un balcon ou sur n’importe quelle base en béton (ou autres supports durs : carrelage, dallages, ragréage) s’avère facile à réaliser.

Ici, nous expliquons comment préparer correctement le support pour installer votre gazon synthétique sur une dalle béton dans les règles de l’art.

Comment préparer une dalle béton avant la pose d’un gazon synthétique ?

1 : Nettoyez consciencieusement la surface de béton

Pour commencer à préparer votre sol béton, enlevez les cailloux, les gravats, la poussière… Utilisez un nettoyeur haute pression pour éliminer toutes les mousses et les moisissures, le Kärcher vous sera également utile pour retirer tous les micro-organismes envahissants qui se sont accrochés sur la dalle béton au fil du temps. Le nettoyage de votre surface de béton est indispensable pour que la colle puisse y adhérer parfaitement.

2 : Vérifiez le nivellement

Réalisez une succincte analyse afin de vérifier que la dalle béton est correctement nivelée. Arasez, grattez les imperfections, ôtez les impuretés, les petits bourrelets de béton ou la colle résiduelle d’un ancien carrelage… Faites disparaître toutes ces bosses qui risqueraient de déformer la surface du gazon. Votre surface doit être lisse pour un rendu optimal.

3 : Vérifiez les pentes et l’écoulement

Poursuivez cette succincte analyse en observant comment s’écoule l’eau. Le gazon que vous allez poser est totalement perméable et cette perméabilité ne modifiera en rien l’écoulement de l’eau. Si l’eau stagne par endroit en formant ce qu’on appelle “un flash”, c’est-à-dire une flaque, la présence du gazon n’améliorera pas la situation. Le cas échéant, il vous faudra réaliser un léger ragréage qui comblera les creux et vous permettra de réajuster correctement la pente afin d’éviter toute stagnation.

Profitez de cette étape pour repérer (et noter) l’endroit où l’eau se dirige quand elle s’évacue de la dalle.

ragréage dalle gravillonnée
Ragréage pour dalles gravillonnées

Poser un gazon synthétique sur une dalle de béton et le fixer

4 : Mettez en place le gazon synthétique

Une fois la dalle béton correctement préparée, vous n’avez plus qu’à dérouler le gazon dessus, directement. Il n’est pas nécessaire de placer un géotextile sur une dalle de béton. Puis vous réaliserez les coupes, les raccords entre les lés de votre gazon et vous installerez l’ensemble de la pelouse sur la surface qu’elle va occuper.

5 : Faites une pause… pendant la pose

À ce stade, vous marquerez une pause de quelques heures : avant de fixer le gazon, il faut impérativement le laisser travailler aux écarts de température de manière à ce qu’il se dilate et “se mette en place”. Ce repos de 3 ou 4 heures est indispensable. Quel que soit le support, toutes les poses nécessitent une pause ! Et dans le cas d’une pose sur une dalle en béton, qui chauffe plus vite et davantage au soleil que n’importe quel autre support, il est même souhaitable de faire durer cette pause un peu plus longtemps.

Positionner des rouleaux de pelouse synthétique sur sol dur
Positionner des rouleaux de pelouse synthétique sur sol dur

6 : Collez le gazon sur le béton

Pour qu’un gazon synthétique puisse continuer à travailler aux écarts de température sur la totalité de sa surface, il doit être fixé au sol uniquement sur sa périphérie et ce, quel que soit le support. Vous allez donc encoller les bords de la dalle béton.

Pour disposer la colle, plusieurs méthodes possibles :

  • Disposez la colle en cordon droit sur une largeur de 10 cm ;
  • Posez des points de colle (environ 3 – 4 cm de diamètre) régulièrement ;
  • Tracez des lignes de colle (environ 10 cm de long) perpendiculaire à la périphérie et espacées d’environ de 20 – 30 centimètres (la meilleure option).

Vous utiliserez pour cela une colle bi composante polyuréthane (mélange d’une résine et d’un durcisseur). Si vous travaillez sur une petite surface, n’hésite pas à choisir plutôt une colle en tube. Bien qu’étant mono-composante, notre colle en tube est tout aussi efficace. Ces colles, spécifiques et professionnelles, sont les plus adaptées pour résister aux années, aux températures et aux intempéries.

7 : Redressez les brins, la dernière étape pour une finition parfaite

Une fois votre gazon bien installé, l’étape de finition pour un rendu « naturel », consiste à redresser les brins. Le redressage des brins peut se faire à l’aide d’une « redresseuse » ou un « balai brosse électrique ». Vous pouvez également utiliser un balai à poils durs (balai de cantonnier ou balai-brosse), l’objectif est de donner une impulsion aux brins de votre gazon synthétique pour qu’il retrouve le caractère multidirectionnel en le brossant vigoureusement.

Conclusion :

Les pelouses synthétiques Azurio trouvent merveilleusement leur place sur les balcons et les terrasses. Ces précédentes explications décomposent les étapes de la pose d’un gazon artificiel sur une dalle en béton, mais tous ces conseils restent valables pour la plupart des supports durs : carrelage, dallages, ragréage

Sachez encore que la fixation au sol n’est pas toujours nécessaire. Quand il s’agit par exemple de petits espaces, on peut utiliser des objets lourds de décoration, comme des jardinières ou du mobilier de jardin, pour maintenir le gazon en place.